Dossier budgétaire 2019 du CCRVC

Le 19 mars, le ministre des Finances, Bill Morneau, a déposé le budget fédéral pour 2019. Ce budget, soit le dernier avant les élections fédérales prévues à l’automne, prévoit plusieurs mesures clés qui ont une incidence sur la rentabilité des entreprises et le revenu des particuliers. Qu’est-ce qui concerne les terrains de camping privés et qu’est-ce qui ne les concerne pas ?

Le budget donne le ton aux efforts de réélection du gouvernement en prévision d’une campagne non officielle très occupée et de la baisse du nombre de décrets prévue vers la fin de l’été. Au cours de la période qui a précédé le budget, les aînés devaient être une priorité pour le gouvernement, de même que l’abordabilité des logements et l’infrastructure rurale, en particulier pour l’Internet à haute vitesse. Des thèmes visant à apporter un soutien à la classe moyenne, à aider les travailleurs à progresser, à aider les femmes et les communautés marginalisées à accéder à des occasions équitables sur le marché du travail sont prévus dans ce budget.

Le gouvernement lutte contre un scandale depuis le début de l’année 2019 et le présent budget vise à tourner la page sur une période caractérisée par des démissions de haut niveau, des gains de l’opposition et des maladresses dans des dossiers importants pour les espoirs de réélection des libéraux. Certes, les mesures présentées aujourd’hui profiteront aux Canadiens plus âgés et aux personnes qui peinent à adapter leurs compétences et leur formation au marché du travail. Les autres bénéficiaires comprennent les communautés rurales et les municipalités qui superviseront la distribution des fonds consacrés à l’efficacité énergétique. Dans les domaines où le gouvernement doit maintenir son soutien

maintenir son soutien , des investissements cibles ont été consentis Le soutien des bases libérales, y compris les femmes et les jeunes, ainsi que les consommateurs soucieux de l’environnement et les entreprises innovantes pourrait être renforcé après l’annonce d’aujourd’hui.

Mise à jour financière

Le gouvernement fédéral s’attend à un déficit de 14,9 milliards de dollars pour l’exercice 2018-2019, en baisse de 18,1 milliards de dollars par rapport à la prévision initiale dans le budget de l’année dernière et de 19,8 milliards de dollars pour l’exercice 2019-2020, ce qui comprend une réserve pour éventualités de 3 milliards de dollars. Le déficit devrait ensuite baisser à 9,8 milliards de dollars pour l’exercice 2023-2024 Le ministre des Finances, Bill Morneau, n’a pas prévu de calendrier pour équilibrer le budget. En 2015, les libéraux s’étaient engagés à équilibrer les livres cette année.

Industrie touristiqueBudget 2019 propose d’accorder 58,5 millions de dollars sur deux ans, à compter de cette année, aux Agences de développement régional pour la création d’un Fonds canadienpour l’expérience. Le Fonds appuierait les entreprises et les organismes canadiens qui cherchent à créer, à améliorer ou à agrandir l’infrastructure liée au tourisme, comme l’hébergement ou les attractions locales, ou à de nouveaux produits touristiques ou nous surveillerons cela de près pour voir ce qui peut ou peut ne pas être disponible pour nos terrains de camping.

Le budget de 2019 accorde 5 millions de dollars à Destination Canada pour une campagne de marketing touristique visant à promouvoir le Canada comme destination touristique.

Petites entreprises

Prestations d’assurance-emploi de soutien à la formation

Le budget 2019 prévoit un programme de soutien au revenu pour aider les travailleurs à couvrir leurs frais de subsistance, en fournissant un soutien pour les paiements continus tels que les paiements hypothécaires, les factures d’électricité et les coûts de la vie en général, pendant qu’ils suivent une formation et qu’ils sont privés d’un salaire régulier Dans le cadre de ce nouveau programme, les travailleurs seront admissibles à recevoir des prestations en vertu de l’assurance-emploi afin de poursuivre leur formation, et ce, pour une durée maximale de 4 semaines.

Pour réduire le fardeau du nouveau programme sur les petites entreprises, le gouvernement prévoit un remboursement des cotisations d’assurance-emploi versées par les petites entreprises. À compter de 2020, toute entreprise qui versera des cotisations d’assurance-emploi de l’employeur égales ou inférieures à 20 000 $ par année sera admissible à un remboursement pour compenser la pression à la hausse exercée sur les cotisations d’assurance-emploi résultant de l’introduction des nouvelles prestations d’assurance-emploi de soutien à la formation.

Engagement du Canada : Accès universel à l’Internet à haute vitesse pour tous les Canadiens

Dans le budget de 2019, le gouvernement annonce son engagement à fixer un objectif national, selon lequel 95 % des foyers et des entreprises du Canada auront accès à une vitesse Internet d’au moins 50/10 Mb/s d’ici 2026 et de 100 % d’ici 2030, peu importe où ils sont situés dans le pays. Ceci correspond à l’objectif Internet à haute vitesse fixé par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) pour les foyers et les entreprises du Canada.

On estime que d’ici 2021, au moment où tous les programmes à haute vitesse actuellement prévus seront en place, environ 90 % des Canadiens disposeront d’un accès Internet fiable à une vitesse de 50 mégabits par seconde (Mbps) pour le téléchargement de données et de 10 Mb/s pour le téléchargement de données en amont (également connu sous le nom de 50/10 Mb/s) Ce sont les vitesses données par le CRTC pour permettre aux Canadiens de tirer parti des applications logicielles « nuagiques », de plusieurs services gouvernementaux (par ex., services de télésanté, soutien aux entreprises, etc.), des ressources d’apprentissage en ligne et des vidéos en continu haute définition Cependant, même si 90 % des Canadiens auront accès à un Internet à haute vitesse, environ 1,5 million de foyers canadiens seront toujours mal desservis.

Offrir l’Internet à haute vitesse à tous les Canadiens, en particulier dans les régions rurales et isolées, aidera nos entreprises à croître, à créer de nouveaux emplois et à connecter davantage de personnes aux ressources, aux services et aux informations dont nous avons besoin pour bâtir un avenir meilleur!

Parcs Canada

Le gouvernement propose des modifications à la Loi sur l’Agence de Parcs Canada afin de créer un pouvoir de crédits standard d’un an pour l’Agence afin de s’assurer que les Canadiens continuent de jouir des trésors naturels du Canada dans nos parcs nationaux, nos sites patrimoniaux et zones marines de conservation.

Qu’est-ce qui n’est pas inclus dans le budget ?

Malgré notre demande persistante depuis trois ans, le gouvernement libéral et le budget fédéral de 2019 n’incluent pas la modification du classement des terrains de camping privés classés dans la catégorie « entreprise de placement désignée » et, par conséquent, ne retirent pas la menace qui pèse sur les terrains de camping privés employant moins de 5 employés à temps plein à l’année. Nous n’avons pas baissé les bras et nous continuerons d’inclure cette demande dans nos messages aux représentants du gouvernement.

Bien que cela ne soit pas mentionné dans le présent budget, nous avons engagé un dialogue avec les conseillers en politiques du Cabinet de la ministre du Tourisme à propos de notre demande de mesures incitatives et d’une politique visant à attirer les travailleurs saisonniers, en particulier dans les régions rurales et isolées. Nous sommes encouragés par ces discussions et nous vous communiquerons d’autres informations au fur et à mesure des développements.