Langue

6 avril , 2017

Des représentants de l’Association des commerçants de véhicules récréatifs du Canada (ACVR) et le Conseil canadien du camping et du VR (CCCVR) sont sur la Colline du Parlement aujourd’hui (6 avril) pour parler de la nécessité de hausser les investissements dans les politiques touristiques et dans la modernisation des infrastructures, et parler du besoin d’assurer la mise en œuvre d’un régime fiscal équitable pour les terrains de camping à l’échelle du Canada.

Comme cette année marque le 150e anniversaire du Canada, l’ACVR du Canada et le CCCVR aimeraient faire en sorte que les personnes et les familles puissent explorer le patrimoine naturel du Canada tant pendant la présente saison de camping que pour les générations futures, selon un communiqué.

Le caravanage et le camping ont des retombées économiques considérables au Canada. La fabrication, l’achat, l’entretien et l’utilisation de véhicules récréatifs injectent des milliards de dollars dans l’économie canadienne chaque année. En fait, en 2011, l’activité économique totale associée à l’industrie canadienne du véhicule récréatif a atteint 14,5 milliards de dollars. Il existe plus de 4 231 terrains de camping au Canada, chacun offrant une expérience unique aux Canadiens et aux visiteurs internationaux.

Une promotion du secteur du VR et des infrastructures adéquates dans nos parcs actuels sont d’une importance cruciale pour la croissance des industries du caravanage et du camping, ainsi que pour un secteur touristique canadien prospère. L’industrie du caravanage contribue des milliards de dollars à l’économie nationale, mais les plus de 4 321 terrains de camping au Canada ont besoin d’améliorations infrastructurelles afin d’accommoder les nouvelles technologies de camping et de VR. Comme M. Sam Parks, président de l’ACVR l’a dit, [traduction] « Le caravanage et le camping sont de grandes composantes du tourisme, tant sur le plan intérieur qu’à l’étranger. Cela doit absolument être reconnu par Destination Canada comme étant un secteur de croissance viable pour le tourisme au Canada. »

Pour les petites entreprises, un régime fiscal équitable et des investissements dans les modernisations nécessaires des infrastructures seraient bénéfiques pour les terrains de camping et les concessionnaires de VR familiaux qui aident tant les Canadiens que les visiteurs à profiter de tout ce que le Canada a à offrir. Actuellement, les terrains de camping font face à une augmentation d’environ 300 % d’impôts. M. Robert Trask, président du CCCVR, explique que cela provoquera pour les terrains de camping [traduction] « un taux d’imposition plus élevé que celui des sociétés qui valent des milliards de dollars, ce qui est stupéfiant ».

Inscrivez-vous à notre infolettre